Contingence Et Necessite Des Lois De La Nature Au Xviiie Siecle: La Philosophie Seconde Des Lumieres (Bibliotheque D'histoire De La Philosophie) (French Edition) pdf epub fb2

Contingence Et Necessite Des Lois De La Nature Au Xviiie Siecle: La Philosophie Seconde Des Lumieres (Bibliotheque D'histoire De La Philosophie) (French Edition) by - pdf epub fb2

Contingence Et Necessite Des Lois De La Nature Au Xviiie Siecle: La Philosophie Seconde Des Lumieres (Bibliotheque D'histoire De La Philosophie) (French Edition) Author: -
Title: Contingence Et Necessite Des Lois De La Nature Au Xviiie Siecle: La Philosophie Seconde Des Lumieres (Bibliotheque D'histoire De La Philosophie) (French Edition)
ISBN: 2711618722
ISBN13: 978-2711618729
Other Formats: rtf lrf doc azw
Pages: 324 pages
Publisher: Librairie Philosophique J Vrin (November 27, 2006)
Language: French
Category: Other
Size PDF version: 1685 kb
Size EPUB version: 1541 kb
Subcategory: Humanities




L'empirisme des Lumieres, en philosophie de la connaissance, ne s'accomplit pas fatalement dans le scepticisme de Hume et ne renonce pas inevitablement a une conception forte de la necessite dans le monde. Au milieu du XVIIIe siecle, les meilleurs philosophes qui se reclament de Locke et de Newton interrogent le statut modal des lois de la nature et se demandent si elles pourraient s'averer aussi necessaires que les verites mathematiques. Cette tentative passe par une critique de l'heritage leibniziano-wolffien, a propos de la necessite ex hypothesi des lois de la nature et du statut des mondes possibles, et elle se joue autour des contributions de Maupertuis. C'est sous son inspiration que l'Academie de Berlin publie la question de savoir si les lois du mouvement sont de verite necessaire ou contingente et le present ouvrage offre une premiere etude d'ensemble des archives inedites de ce concours. Ainsi s'eclairent les contributions majeures de d'Alembert et de Kant, en meme temps que se renouvelle notre comprehension de la philosophie seconde des Lumieres. L'idee de nature, jusqu'a la fin du XVIIIe siecle, engage toujours une theorie de l'ordre et, en fin de compte, une prise de position sur la theologie physique - sur le rapport de l'intelligence souveraine a la contingence, mais aussi a la necessite des lois qui organisent les phenomenes.